Vous cherchez une idée géniale pour votre entreprise ? Et si vous faisiez fausse route ?

Idee entrepriseLorsque l’on parle de création d’entreprise, il y a une phrase qui revient très souvent :

Je veux créer mon entreprise mais je n’ai pas d’idée.

Cette petite phrase peut s’avérer être un point bloquant pour un grand nombre d’aspirants entrepreneurs.

Beaucoup de personnes, à l’image des Facebook, des Apple ou d’autres entreprises mondialement connues, sont à la recherche de l’idée miraculeuse pour pouvoir enfin créer leur entreprise.

Pourtant – contrairement à ce que l’on pourrait croire – il ne faut pas une idée révolutionnaire (ni nouvelle) pour se lancer.

Une idée basique peut très bien faire l’affaire.

Cette erreur me rappelle mon propre parcours. Étant étudiant, je recherchais un idée de business géniale. Le pire dans tout ça était que je ne partageais aucune de mes idées de peur qu’on me les vole !

Double erreur.

Je me suis contenté de noter ces idées et de les garder au frais, pour les ressortir au bon moment.

Quelques mois plus tard, je suis retombé sur ces notes et après les avoir relues, je me suis demandé comment j’ai pu écrire des âneries pareilles…

Les business models étaient bancals, il n’y avait pas de public cible, aucune stratégie…

Bref, ces idées n’étaient pas si brillantes.

La chose à retenir dans cette histoire, c’est que…

Les idées ne valent absolument rien !

Après tout, qu’est-ce qu’une idée ?

On peut définir une idée (au sens général du terme) de la façon suivante :

Avoir une idée, c’est représenter quelque chose dans son esprit pour répondre à une situation donnée.

C’est tout.

Une idée est quelque chose de purement intellectuel.

Note : A moins que vous veniez de découvrir les secrets de la téléportation ou d’inventer une torpille capable de passer le mur du son, il se peut que votre idée ait de la valeur :)

Maintenant, essayons de déterminer ce qu’est une idée de business.

Je trouve que la définition que donne Gautier Girard est très juste. Pour lui :

Avoir une idée d’entreprise, c’est savoir apporter quelque chose aux autres tout en se rémunérant via une activité commerciale.

Si vous avez trouvé une idée d’entreprise c’est très bien, mais tant qu’elle restera dans votre tête, elle ne vaudra rien…

Pardon ? Vous n’en êtes pas certain ??!

J’ai une question.

Avez-vous déjà entendu parlé de quelqu’un ayant reçu un chèque en échange d’une idée ?

Imaginez-vous un guichet devant lequel il y aurait une file d’attente (comme celles qui se créent devant chez Apple) avec au comptoir un « évaluateur d’idées » qui vous verserait une somme d’argent plus ou moins importante en fonction de l’idée soumise.

Ça serait génial, non ?

Bon d’accord, je vais un peu loin mais je veux m’assurer que vous soyez certain qu’une idée ne vaut pas un coup de cidre.

Une idée ne représente qu’un potentiel.

Potentiel que vous pourrez plus ou moins libérer en fonction de la façon dont vous allez exécuter cette idée.

Et c’est là toute la différence car…

Sans exécution, une idée reste virtuelle

Tout le monde a des idées.

Par contre, tout le monde ne les met pas en application…

Alors certes, il y a de bonnes idées, des excellentes idées et des mauvaises idées. Malgré tout, le fait d’exécuter une idée aussi banale soit-elle vous permettra d’avoir quelque chose de concret entre les mains.

L’exécution de votre idée vous rapportera de l’argent.

En clair, vous aurez un véritable business.

L’entrepreneur Derek Sivers a illustré cela avec un tableau très simple :

Mauvaise idée= -1
Idée basique= 1
Idée moyenne= 5
Bonne idée= 10
Très bonne idée= 15
Idée géniale= 20
Aucune exécution= 1€
Exécution basique= 1 000€
Exécution moyenne= 10 000€
Bonne exécution= 100 000€
Très bonne exécution= 1 000 000€
Exécution géniale= 10 000 000€

Selon Sivers, multiplier l’idée par l’exécution vous donnera un business !

Par exemple, une idée basique avec une bonne exécution peut rapporter 100 000€.

Toutefois une idée géniale sans aucune exécution rapportera 20€, ce qui n’est presque rien.

Remarquez que l’exécution d’une mauvaise idée vous fera perdre de l’argent !

Bien sûr, tout cela est théorique. De plus, on ne peut juger la qualité de l’exécution qu’après avoir agi.

Ce tableau reste cependant un excellent outil pour bien assimiler le concept d’exécution.

Il y a encore un dernier point théorique à prendre en compte avant de passer à la pratique (oui, cet article va vous aider à trouver des idées de business !). Il faut comprendre que…

L’idée de départ ne fait que lancer la machine

Si vous demandez à des entrepreneurs quelle était leur idée de départ, il y a de grandes chances qu’ils vous disent qu’elle était bien différente de ce qu’ils font maintenant.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que leur idée a évoluée.

Elle a été confrontée à la réalité.

Ils lui ont apporté des améliorations.

Le fait est qu’on ne peut pas tout prévoir.

C’est pour cela qu’il faut adapter son idée en permanence pour répondre le mieux possible à un problème donné.

J’ai trouvé cette phrase très juste sur le blog de Guilhem Bertholet :

Guilhem BertholetCliquez ici pour partager cette citation sur Twitter !

Merci à Guilhem pour la photo ;)

Cela fait quelques minutes que vous lisez cet article et vous devez vous dire :

Ok, j’ai bien compris mais comment faire pour la trouver cette fameuse idée d’entreprise ?!

Et bien, je ne vous laisse pas tomber en si bon chemin.

Alors allons y !

Comment trouver une idée d’entreprise ?

Même si cela est écrit dans le titre juste au dessus, on ne trouve pas vraiment une idée d’entreprise.

On met plutôt le doigt sur une opportunité. Et c’est de cette opportunité que va découler l’idée.

J’ai une excellente nouvelle !

Des opportunités peuvent se révéler à tous les coins de rues !

Elle n’attendent que d’être saisies.

Pardon ? Vous ne me croyez pas ?!

Et s’il suffisait juste de tendre l’oreille et d’ouvrir les yeux ?

Je m’explique.

Par exemple vous pouvez …

Ecoutez les autres se plaindre

Nous avons tous entendu quelqu’un se plaindre.

Je n’aime pas ceci, je n’aime pas cela. J’en ai marre de … Je ne veux pas faire ça.

Si assez de personnes ont le même problème, vous allez pouvoir développer une solution et la leur vendre !

Problème : « Je n’aime pas faire la vaisselle. »

Opportunité : Inventer une machine qui s’en charge et la vendre.

Problème : « J’en ai marre de manger des produits traités à outrance ! »

Opportunité : Ouvrir un magasin bio.

On peut continuer comme ça longtemps.

Tout ce que vous avez à faire, c’est essayer de résoudre les problèmes des autres.

Simplifiez les choses

Quelqu’un a déjà mis en place quelque chose mais cette solution est compliquée.

Opportunité !

Créez quelque chose de plus simple et plus efficace.

Il est fastidieux de monter une toile de tente. Boom, la tente Queshua est née !

Idée Tente Queshua

Regardez autour de vous, il y a des milliers de choses à simplifier.

Importez un concept

Nous sommes près de 7 milliards sur Terre, pourquoi ne pas importer un concept étranger en France ?

C’est exactement ce qu’a fait Pierre Kosciusko-Morizet avec le site PriceMinister.

Alors qu’il était aux Etats-Unis, il a découvert le site half.com spécialisé dans l’achat et la vente de livres, CD, DVD et jeux vidéos. Alors qu’il n’y avait pas d’équivalent en France à l’époque, il a décidé de se lancer dans l’aventure.

En 2010, PriceMinister a été racheté par le japonais Rakuten pour 200 millions d’euros.

Allez à l’étranger ou suivez les actualités de près pour dénicher des opportunités.

Améliorez un concept existant

On ne peut pas dire que l’aspirateur soit un marché particulièrement attractif. Pourtant Dyson a réussi à y trouver sa place.

Leurs aspirateurs n’ont pas de sacs, pas de perte d’aspiration et un design novateur.

Ils ont tout simplement créé un meilleur produit.

Aspirateur Dyson

Ce n’est pas parce que quelque chose existe déjà qu’il ne faut pas se lancer !

Au contraire, cela vous donne une merveilleuse opportunité pour vous faire connaitre.

Mon entreprise c’est tel concept mais en mieux.

Regardez Google. En 1998, Yahoo et Altavista étaient présents sur la toile. Cela n’a pas empêché Larry Page et Sergey Brin de rendre leur moteur de recherche incontournable.

Quelle concept pourriez-vous améliorer ?

Transposez un modèle dans un autre secteur

Vous êtes très observateur et vous avez identifié un concept qui a fait ses preuves ?

Pourquoi ne pas essayer de l’employer dans un autre secteur d’activité ?

Imaginez un Vente Privée de l’immobilier ou un eBay des objets d’arts.

Jetez un oeil a cet article pour vous rendre compte que ce ne sont pas les exemples qui manquent.

Internet est un moyen de rafraichir des concepts un peu vieillots, pensez-y.

Prêt à vous lancer ?

Quelque soit l’opportunité que vous choisirez d’exploiter, la chose à retenir est que vous allez devoir trouver une solution à une problématique donnée.

Comme nous avons pu le voir, l’idée ne fait pas tout. Il faut surtout bosser pour que cela se réalise !

J’espère toutefois que la lecture de cet article vous aura permis d’y voir un peu plus clair et pourquoi pas, de vous avoir révélé de belles opportunités :)

Il y a tant de choses à faire.

Merci d’avoir lu cet article, écrivez un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé.

Passez une agréable journée.

Alexandre

Photos : epimetheusgarethjmsaunders

  1. Hello Alexandre, je voulais te féliciter, encore un excellent article.
    J’ai eu le souci avant de lancer ma nouvelle startup, qui démarre aujourd’hui.
    L’idée n’est pas révolutionnaire et on a mis des mois avant de le lancer.
    Maintenant, on est fiers, car on a rien lâcher même si on a eu de gros coups de mous !
    Il fallait continuer de nous motiver les uns l’un autre et tenter de lancer ce projet pour aider les gens à choisir le bon ordinateur.
    A suivre maintenant, mais lancez-vous et ne lâchez rien !

    1. Bonjour Rémy,

      Merci pour ton commentaire. Comme tu le montres, il n’y a pas besoin d’une idée extraordinaire pour se lancer. Le concept est sympa, j’espère que ça va décoller :)

      Au plaisir
      Alexandre

    2. Votre commentaire en lui meme est aussi une idee. Car vous oubliez l essentiel qui n’est pas qu elle soit bonne ou pas execute ou pas mais qu il y a le nerf de la guerre c est a dire de l argent en tresorerie initiale et un reseau de soutien. Contrairemenbt donc a votre postulat de base (faux donc) il est donc possible de gagner beaucoup d argent avec une mauvaise idee a condition d’avoir un reseau d’appui et de l’argent. On le voit dailleurs tous les jours avec des produits farfelus voir completement inutiles mais qui a grand renfort de publicite et par des reseaux d’appui media ou partenaire de distribution se vendent quand meme, avec bien sur une tres forte marge pour compenser le gros investissement media.
      Votre postulat de base doit etre complete donc par avoir un reseau ou s’attirer l’appui d’un reseau qui peut etre donc une franchise generalement donc :
      on en reveint a :
      l’important est d’avoir de quoi financierement payer le droit de travailler soit d’entrer dans un reseau, une franchise donc generalement
      peut importe que l idee soit bonne ou pas.pour la finalité de toute affaire qui est quand meme ne l’oublions d’etre viable financierement

  2. C’est effectivement un excellent article !

    J’aime les références que tu prends (Je suis un fan de Derek Sivers !) et j’aime ta façon d’écrire.

    Cet état d’esprit d’abondance d’idées n’est pas toujours facile à avoir, mais j’ai remarqué que c’est en créant, en faisant des erreurs et en passant beaucoup de temps à se mettre à la place des gens qu’il finit par venir.

    Après le défi, c’est de sélectionner les plus intéressants parmi la multitude :-)

    1. Bonjour Jean-Yves,

      Merci pour ton feedback, j’ai essayé de donner les meilleures infos pour cet article.
      Une autre chose à faire pour générer des idées, c’est de se sortir de son contexte habituel. C’est à dire sortir, faire du sport, faire des choses que l’on a pas l’habitude de faire afin de stimuler notre cervelle :)

      Après comme tu l’indiques, il faut arriver à se concentrer sur une seule idée à la fois sous peine de se disperser.

      Au plaisir d’échanger à nouveau avec toi !
      Alexandre

  3. Excellent billet Alexandre, bravo.
    Il résume parfaitement le chemin qui m’a mené de porteur de projet solitaire à entrepreneur accompagné de 5 collaborateurs. J

    Je suis parti avec l’envie de monter ma boite… sans idée précise ! Et ça m’a ouvert bien plus de possibilités : quelles sont mes passions (il faut être passionné par ce que l’on fait pour bosser 70h+ par semaine) ? Quels sont les problèmes auxquels je peut tenter de répondre ? Quels retours ont mes potentiels utilisateurs/clients de mon idée ? J’en ai testé plusieurs des idées. Et finalement, c’est Onetous qui s’est révélée la plus pertinente. Mais pour ça, il ne faut pas avoir peur de parler, de tester et de faire évoluer son idée.

    Quand au pivot : Onetous, à la base, c’était le « Meetic Affinity de la rencontre amicale »… Voyez l’évolution aujourd’hui : le coeur du concept est resté, mais l’usage et la valeur ajoutée a bien évoluée. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisque nous nous basons sur les retours utilisateur pour cocréer notre service, sur la méthode du lean startup. Et les résultats sont là.

    La clé, effectivement, ce n’est pas tant l’idée que la qualité de l’exécution !

    1. Bonjour Sébastien,

      Merci d’avoir pris le temps d’écrire un commentaire, je ne peux qu’être d’accord avec ce que tu as écrit !
      Bonne continuation dans ton projet, génial ton concept de trip machine ^^

      Au plaisir
      Alexandre

  4. Merci pour cet article Alexandre ! Encore un contenu de grande qualité que j’ai partagé avec plaisir ! Je te rejoins parfaitement quand tu dis que sans execution, une idée ne vaut strictement rien.
    C’est clairement ce que j’avais en tête lorsque j’ai voulu lancer mon entreprise. En soi, une Agence Social Media et Web n’est pas révolutionnaire ! Ce n’est pas l’idée du siècle, mais je savais qu’il y avait un marché et que j’avais la sensibilité nécessaire pour servir mes clients au mieux de leurs intérêts. Et pour le moment… ^^ Tout fonctionne comme je l’avais souhaité ! C’est une belle aventure et j’en suis particulièrement heureux. Je n’ai pas lancé l’idée du siècle (lol) mais je l’ai présenté d’une manière qui m’est propre avec une sensibilité qui m’est chère… Et la mayonnaise prend. :)

    1. Bonjour Harold,

      Merci pour le partage :)
      Comme tu le soulignes, une idée n’a pas besoin d’être révolutionnaire. Il faut juste l’exécuter en lui ajoutant une touche personnelle.

      Bonne continuation avec ton agence Harold :)
      Alexandre

  5. Merci, je ne connaissais pas Derek Sivers !

    Bon par contre, je ne pense que l’exécution géniale d’une idée mauvaise te fasse perdre 10 Mio USD. En tant qu’entrepreneur, tu seras ruiné bien avant. Mais bon c’est vrai que dans une grande entreprise, cette règle peut encore marcher ! Combien de couteux projets pour un résultat nul !

    A bientôt,
    Jérémie

    1. Bonjour Jérémie,
      Effectivement, il faut avoir de la trésorerie pour arriver à perdre 10 millions, mais comme tu le dis cela arrive pour certains projets dans de grosses structures.

      Au plaisir d’échanger à nouveau
      Alexandre

  6. Hello,

    Merci pour cet article très intéressant, je crois aussi que l’idée du siècle n’existe pas. Le plus difficile c’est la concrétisation, soit il faut de l’argent ou alors consacrer du temps… beaucoup de temps…

    Dans le web y’a moyen de faire des choses… mais si on n’a pas les compétences… il faut payer un maximum (ce qui rend difficilement le projet réalisable)… par contre si tu as les compétences, saisi ta chance et fonce… y’a encore beaucoup de place sur le web… (allez vivez une expérience magique).

    Le truc du tableau, je connaissais pas… c’est marrant j’aime bien et c’est simple à comprendre ;)

    1. Bonjour,

      Je ne peux qu’appuyer ta position concernant le web, malgré ce que l’on pourrait croire, c’est encore un far west. Il y a encore tant de choses à faire.
      Apres pas besoin d’être un codeur pour lancer des projets d’envergure. Certes il faut un peu d’argent mais surtout une bonne équipe.

      En tout cas merci pour ton retour.
      Bonne continuation
      Alexandre

    2. Il est possible de se faire accompagner en amont pour trouver une idée de business. cetains réseaux organisent ainsi ateliers de créativité dans plusieurs endroits en France : les candidats y suivent des ateliers collectifs et individuels, ont accès à des exemples de créations d’entreprise réussies.

  7. Bon article.

    Un peu long, normal il aborde deux sujets : l’idée et comment en trouver une.

    Au niveau des citations il te manque celle de Roland Moreno (l’inventeur de la carte à puce) qui disait :

    « Le Génie c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration ! »

    C’est tout à fait ça, sans sa mise en oeuvre une idée ne vaut strictement rien.

    Très cordialement.

    Olivier

    1. Bonjour Olivier,

      Merci pour ton commentaire. Comme tu le dis, l’article est long mais je pense qu’il est important de donner des conseils pratiques au lecteur.
      C’est donc de ce grand monsieur que vient cette citation, je suis ravi de l’apprendre !

      Au plaisir d’échanger à nouveau :)
      Alexandre

  8. Bonjour Alexandre

    Beau travail !!
    Je serais un peu moins glamour car je représente la profession de nettoyage métier que j’ai appris à l’adolescence et avec laquelle j’ai monté ma boîte à 19 ans. Il est clair que quand je me suis lancé je n’ai pas inventé la poudre mais j’avais ma vision du truc !. J’ai su me démarquer de ma concurrence qui prenait ce métier à la légère. Voila pour ma part en tout cas je vois que j’étais dans le vrai « super article »
    Merci Alex

  9. Hello Alexandre,

    En effet, avoir une idée ne veut rien dire, c’est comment on l’éxécute qui fera toute la différence. Le chemin est souvent long et périlleux mais il faut avancer toujours en restant ouvert et prudent à son environnement.

    La démarche est la même.
    1. Trouver un idée
    2. Trouver les premiers clients
    3. Comprendre ce qu’ils veulent et leur apporter une solution
    4. Créer un produit ou un service
    5. Le généraliser et le vendre (service ou produit)

    Encore une fois, je privilégie le mode Lean pour développer ses projets ;)
    Et oui, tout est dans la procedure d’exécution !

    Jérémy,

    1. Bonjour Jérémy,
      Merci pour ton commentaire :)
      Tu fais bien de parler du mode Lean, je viens d’avoir le livre pour Noël !
      J’en parlerai à l’avenir sur le blog.

      A bientôt
      Alexandre

  10. Bonjour Alexandre,

    Tout d’abord Merci pour cet article, vraiment très intéressant et instructif :)
    Ayant envie d’entreprendre, je me retrouve dans le cas du lecteur type, la cible principale de l’article et je dois avouer que l’idée du tableau entre l’idée et l’exécution est vraiment intéressant :)

    J’aimerai pourtant quelques précisions, si possible, quant à la possibilité de breveter un(e) idée/concept pour éviter la concurrence (ou la retarder), je m’explique…
    Lorsque l’on a une idée, on élabore le business plan/model etc et le concept existe déjà plus ou moins, on veut l’améliorer, y apporter sa propre touche. (jusque là OK) Malheureusement, je ne vois pas comment breveter l’idée pour éviter que les gros du secteur déjà présent sur le marché ne s’en emparent et fassent de la com(munication) pour le développer, alors que je n’aurai pas tant de budget pour le faire de mon côté (sans parler de la notoriété : il est plus aisé de faire confiance à un « gros » qu’un petit naissant, idem pour les investisseurs)
    Quelles solutions auriez-vous à me proposer ?
    Indice par rapport au projet : type de wrap/enroulé, sur le secteur du fast-food…

    Merci :)

    1. Bonjour Adrien,
      Merci pour votre retour sur mon article :)

      Si j’ai bien compris, vous voulez monter un (ou des) fast-food spécialisé dans les wraps.
      Je sais que McDo en propose, d’autres chaines en proposent peut-être. Je ne connais pas votre projet mais ce qui me vient tout de suite à l’esprit c’est :

      Comment allez-vous vous différentier ? Est-ce que vos produits intéresseront assez de monde pour générer une activité pérenne ?

      Ou alors pourquoi ne pas vous positionner en tant que fournisseur de l’un de ces gros du secteur. Certes vous n’aurez pas votre propre chaine, mais vous pourrez bénéficier de leurs nombreux points de vente.

      Quant à la protection de l’idée, je ne sais pas s’il est possible de breveter ce genre de produit. Vous trouverez peut-être des réponses dans cet article.

      Bonne continuation
      Alexandre

      1. Merci pour votre réponse Alexandre.

        La différenciation face à ces géants se fera essentiellement par le produit en lui même, un peu à l’image des concurrents qui sont axés sur le poulet, les burgers, là je serais axé sur le wrap/enroulé avec différentes recettes.

        Après avoir lu l’article, dont je vous remercie pour le lien très intéressant, je conclue que l’idée en elle même n’est pas vraiment brevetable (si ce n’est via l’enveloppe Soleau) et qu’il faut communiquer dessus (ce qui peut, peut être, apporter la preuve de l’antériorité des choses) pour développer un maximum afin que les moeurs s’accordent à dire qu’il faut aller à tel endroit pour manger des wraps etc.

        Quant à la faisabilité, il y a, certes, un effet de mode, mais le wrap/enroulé est un mode de consommation, comme le sont les sandwichs, les pizzas, les burgers, les box,… donc tout résidera de ce que l’on met dedans ;) Et de ce coté là, la french touch se débrouille « toujours » bien côté restauration.

        Merci encore en tout cas pour votre réponse et je vous incite à continuer votre blog, très interessant et utile pour bon nombre d’entre nous (lecteurs) qui cherchons à se documenter sur le sujet :)

  11. Bonjour,

    Excellent article, je suis également passé dans le stade « il faut que je trouve l’idée géniale » il y a quelques années avant de réaliser que ce n’est qu’une illusion.

    Au final, cela fait quelques mois que je me concentre sur un projet relatif à la recharge sans fil de produits électroniques (type téléphone, tablette, ordinateur portable) et même si à priori cette idée, qui répond à des besoins exprimés par une part importante de consommateurs, paraît bonne, il faut effectivement du travail, du travail et encore du travail pour arriver à quelque chose de concret.

    Pierre

    1. Bonjour Pierre,

      Tout à fait, une idée ne prend du sens qu’à partir du moment où on la matérialise (// pas mal cette phrase, allez je la tweete :)).

      Bonne continuation dans vos recherches, c’est effectivement quelque chose qui devrait intéresser du monde. C’est tellement énervant de se retrouver avec 3% de batterie sur son téléphone…

      Alexandre

    2. Bonjour Pierre, je viens de lire ton message et je voulais savoir si tu avais réussi a créer ce système de charge? J’avais eu une idée similaire il y a quelques années en terme de recharge par captation de la chaleur, idée infaisable malheureusement car le matériaux utilisable pour cela valait plus de 30000€ le cm² à l’époque.
      j’espère que la tienne a eu plus de succès.
      bonne chance

  12. Bonjour Alexandre,

    Si simple à lire mais plus compliqué à mettre en oeuvre, on entend tous les jours les gens se plaindre mais on est pas à l’écoute en général, il faut changer cela :)

    Je me suis une fois demandé pourquoi ne pas faire un site avec pour unique contenu un formulaire et au dessus, « Quel est votre plus grand problème ? » :)

    Amicalement
    Patrick

    1. Bonjour Patrick,
      Et oui, ce n’est pas simple de mettre en oeuvre ce que l’on a en tête. C’est là tout le challenge !

      Bonne idée pour le site, par contre vous aurez des concurrents, ils s’appellent Twitter, Facebook etc :)

      Au plaisir
      Alexandre

      1. non non Alex

        facebook et twitter affiche des colonnes, des menus, des tas de distractions, je parle d’une page blanche (ou décorée avec un beau fond) et le formulaire en pleine page, rien d’autres, pas de menus, pas de distraction, juste une question… :)

        Patrick

        1. J’avais bien compris :) Je me demande juste que serait l’intérêt de venir publier sur cette page ?

          L’aspect communautaire permet aux personnes qui se plaignent sur les réseaux sociaux de recueillir de l’écho, alors qu’avec un tel site, cela serait une sorte de bouteille à la mer.

          Alexandre

  13. Surprenant titre et sujet quand on vient du monde de la technique :
    What ?! Chercher une idée pour entreprendre ? Ça veut dire qu’on peut entreprendre avant de savoir quoi faire ? Étrange ;)

    En effet, de mon côté, c’est plutôt le contraire ! Oh, tiens une idée cool. Oh, tiens, elle parait monnayable ! Et si on montait une boite ? ;)

    Mais ça n’enlève rien à la qualité de ton article !

    Une remarque tout de même à certains commentaires (et commentateurs) que j’ai vu exprimer le « coût » d’exécution d’un projet web.
    Cela arrive si l’exécution est sous-traitée. Mais une exécution sous-traitée, ça veut dire que la boite montée ne comporte pas de dev’, que le projet est soit fait en solo, soit avec seulement des commerciaux/markettings et donc que c’est une très mauvaise base ;)
    Si l’équipe du projet est bien montée, elle comprend un dev (mais pas que ! car un dev’ tout seul ne fera pas non plus des miracles !) et alors, le coût d’exécution est inférieure (et la qualité supérieure car plus contrôlée ? ;))

    1. Bonjour Florian,

      Attention, le titre dit qu’il ne faut pas d’idée géniale :)
      Sans idée du tout, cela me parait tout de même possible dans certains cas comme le souligne Guilhem Bertholet dans cet article.

      Je te suis à 100% sur ton raisonnement.

      Concernant le coût, c’est clair que sans compétences en interne cela va tout de suite chiffrer.
      Au plaisir
      Alexandre

  14. Ce que tu décris au début de ton article me rappelle (très fortement) 2 ou 3 chapitres de rework (voir ma revue)

    Vous avez apparemment les mêmes sources, Derek Sivers que je ne connaissez pas.

    En tout cas, je te conseille le livre si tu ne connais pas.

    1. Bonjour Guillaume,

      Merci pour ton commentaire, j’ai effectivement lu Rework (enfin écouté puisque c’était en audiobook).
      Je n’y ai pas particulièrement pensé lors de la rédaction de l’article mais ce que tu dis est tout à fait vrai. J’ai du bien intégrer l’état d’esprit du livre :)

      Au plaisir
      Alexandre

  15. Salut Alexandre, excellent article :) L’import d’idées depuis d’autres pays est une excellente chose à faire dans certains secteurs. Je pense qu’il reste très important de bien étudier le projet pour voir si le produit ou le service peut effectivement répondre à une demande locale. En Asie par exemple, on retrouve de nombreuses boissons originales comme le milktea glacé. En France, certains ont ouvert sur ce créneau, mais je n’ai pas l’impression que ça cartonne comme dans de nombreux pays d’Asie.

    1. Bonjour,
      Merci pour votre retour :)
      Je suis d’accord avec vous, tout n’est pas transposable. Les cultures varient selon les pays, il faut prendre cela en considération avant d’importer un concept.

      Au plaisir
      Alexandre

  16. Bonjour Alexandre

    Excellent article, effectivement. Et une solution très simple pour une idée de business est de se renseigner sur les métiers où il y a pénurie et de se lancer en auto-entrepreneur ou quelque chose du même genre.

    1. Bonjour Nicolas,
      Je ne pense pas qu’il y a une formule gagnante pour se lancer. Tout dépend des aspirations de chacun. Après si vous voyez une opportunité pour vous lancer, foncez ;)

      Alexandre

  17. Bonsoir Alex,
    Je trouve que ton blog est très sympathique et les articles sont au moins tous aussi intéressants à lire, les uns que les autres. Merci !
    Je ponctuerais simplement cela par : « Des idées géniales tout le monde en a ! C’est la mise en œuvre qui fait toute la différence entre les entrepreneurs et les autres. » J-N Chaintreuil
    Bien à toi,
    Jason

  18. Bonjour Alexandre,

    L’idée parfaite est difficile à trouver voire impossible. Je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’une idée a priori banale peut se transformer en trésor à condition qu’il y a une bonne exécution.
    Les opportunités ne manquent pas. J’aime reprendre une expression qui dit que le France ne manque pas d’opportunités mais d’opportunistes !

    Qu’en pensez-vous ?

  19. Très bon article.
    Pour moi il y a un autre point essentiel: Ne pas chercher une idée ou vouloir devenir entrepreneur pour vouloir faire de l’argent. J’ai remarqué qu’a chaque fois que l’argent m’a motivé mes plans ont échoué. Alors que au contraire lorsque j’ai entrepris par passion sans penser directement au bénéfice que j’allais en tirer ça a marché.

    Il faut aussi être passionné par ce que l’on fait, il ne faut pas oublier qu’un entrepreneur travail sans compter ses heures.

    1. Bonjour Guillaume,

      Merci pour ton commentaire. Je ne peux qu’être d’accord avec toi. L’argent n’est pas une fin en soi, c’est une conséquence. J’aime penser que ce que l’on génère est équivalent à l’aide que l’on apporte.
      Je suis un peu moins catégorique au sujet de la passion. Certes c’est mieux si on l’a mais je ne pense pas qu’elle soit indispensable.

      Au plaisir
      Alex

  20. Alex,
    Pour moi la passion me semble essentielle, je m’explique être entrepreneur c’est d’abord adopter un life style particulier, avoir l’esprit vif être capable d’avoir une vision global de son secteur d’activité pour justement pouvoir détecter les choses à améliorer ou apporter de l’innovation.
    Par passion j’entends aimer créer de nouveau projet et les mettre en place, avoir le gout du risque, être exciter quand tu as l’impression de tenir un nouveau concept et surtout aimer ce que tu fais.
    La chance que l’on a quand on est entrepreneur c’est d’être entièrement acteur de sa vie, nous savons pourquoi nous nous levons le matin: pour faire ce qu’on a décidé de faire. Je n’ai jamais pu ressentir ça quand j’étais salarié.
    C’est pour ça que (je le répète) au lieu de chercher une idée révolutionnaire pour faire fortune, FAITES CE QUE VOUS SAVEZ FAIRE DE MIEUX pour commencer.

    Bonne journée
    Guillaume

  21. Bonjour Alexandre,

    Merci pour cet article très intéressant que j’ai découvert en même temps que ton blog.

    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’il ne faut pas attendre l’idée géniale (qui peut mettre du temps, beaucoup de temps, à venir…) mais plutôt partir sur une idée simple qui permettra de mettre en marche la machine d’execution.

    Comme tu le dit très bien, l’idée de base sera largement revue et remodelée avant d’arriver à maturité (twitter, …). Mais ce que je trouve intéressant dans cette maturation c’est la façon dont elle peut se produire, notamment par le retour de potentiels clients mais aussi par toutes les interactions / discussion avec d’autres entrepreneurs. Je pense que lorsque l’on souhaite entreprendre il est très important aussi de se mêler à des discussions / forums / rencontres (opencoffee, meetup, …) qui favorisent les interactions et les échanges.
    (A très grande échelle, c’est ce que Tony Hsieh est en train de réaliser à Las Vegas: favoriser les interactions en redesignant le downtown (en résumé :) )).

    Ce que je trouve difficile (je parle en tant que développeur) c’est de savoir ou s’arrêter quand on a une idée mais qu’on n’a pas encore identifié les possibles clients. On a envie de se jeter dans le code et avoir un produit fini avant de le présenter. Un équilibre entre produit minimum et produit démonstrable que je ne trouve pas forcément évident à trouver.

    Merci beaucoup pour cet article.
    Luc

    1. Bonjour Luc,

      Merci pour ton commentaire approfondi, ça fait plaisir de voir que mon article t’est utile.

      Concernant le prototype, je dirai qu’il faut s’arreter lorsque l’on a quelque chose avec la fonctionnalité principale d’operationnelle.
      Il peut y avoir quelques bugs mais les premiers utilisateurs t’aideront à les découvrir rapidement.

      Je sais que ce n’est pas facile (j’ai aussi tendance à être perfectionniste) mais il faut se jeter à l’eau :)

      Bonne continuation
      Alexandre

  22. merci alexandre pour cet article qui tombe vraiment à pique, je suis clairement dans la situation exposée, je un grand desir de me mettre à mon compte, mais n ai pas d idée, je connais mes atouts (tres bon relationnel, talent pour rassembler et mettre les gens en relations, sens du service) mais ne sais pas dans quel type de branche novatrice je pourrai les utiliser pour creer une boite qui marche bien et qui me ressemble, en tout cas ton article booste bien, et je vais suivre ton conseil, regarder autour de moi, et ecouter un peu plus les plaintes des gens, pour voir les recurentes, et monter un projet dessus. encore une fois felicitations, bon article qui donne encore plus de motivation :)

  23. Ping : innovation : et si les idées n’avaient aucune importance ? | Marketing & Innovation
  24. Hello,
    Merci pour votre article qui me motive bien !
    Je cherche à faire du neuf avec du vieux… en clair, je chercher à importer un concept étranger en France, un concept qui marche déjà bien et avec lequel je prendrai donc moins de risque.
    Pour l’instant, je n’ai pas encore trouvé LA bonne idée qui me ferait quitter mon emploi, mais je passe beaucoup de temps sur http://www.ideesdesiteweb.fr/ où les idées sont assez originales.
    J’espère bientôt me lancer… je vous raconterai mon idée !

  25. Bonjour,

    Et comment gagner de l’argent avec un site qui propose un service gratuit.?
    J’ai jamais su comment ça marchait
    Bref,bravo pour ton articles encore une fois très complet..

    1. Bonjour Manu,

      Il y a plusieurs possibilités comme par exemple vendre des espaces publicitaires sur le site. Autre solution, comme vous avez les coordonnées des membres qui bénéficient du service gratuit, vous pouvez leur proposer des services plus complets et payants, ou des produits en affiliation par exemple

      Amicalement
      Patrick

    2. Bonjour Manu,
      Beaucoup de sites proposant des services gratuits peuvent générer de l’argent. Il y a par exemple la publicité et l’affiliation.
      En tout cas, merci pour votre commentaire et à bientôt.
      Alex

  26. Bonjour, j’ai bien aimé l’article mais comment faire quant on a pleins d’idées qui vous submergent et vous empêchent d’avancer sur une seule … voici mon dilemme, avez vous une réponse, a vous lire, martine

    1. Bonjour Martine,
      Cela arrive à pas mal d’entrepreneurs, personnellement je note toutes mes idées et je laisse reposer. Les plus intéressantes peuvent ainsi émerger.
      Lorsque vous pensez avoir la bonne, ne lâchez rien et développez-là (à moins que vous vous rendiez compte qu’il s’agissait d’une très mauvaise idée).

      Bonne continuation
      Alexandre

  27. Bonjour,

    Avant tout, je voulais te remercier tant la démonstration que tu nous as faite est vraie.
    Voulant me mettre à mon compte, en me réveillant le matin en sachant pourquoi je me lève et motivé à le faire, je souhaiterai ouvrir une micro entreprise ou être auto-entrepreneur dans le service de la commande sur internet pour autrui.

    Le contexte est le suivant:
    Autour de moi j’entends souvent les gens dire, qu’ils ont peur de commander sur internet, ayant peur pour leur compte bancaire et les différents risques s’y rattachant. De plus, dans mon département (La Réunion) le prix des « articles » sur place est exorbitant (+400% parfois pour le prix des pièces automobiles par exemple.). Vu l’éloignement par rapport à la métropole, l’accessibilité à un vaste choix de produit est souvent limitée.

    Mon idée est la suivante:
    Étant quelqu’un qui commande soi même ses articles sur internet depuis plus de 6 ans, je voudrais offrir mes services à ce public. Le but serait de commander des « articles » à la place de ses gens, moyennant retour financier (marge du prix de la commande). La communication entre les clients et l’entreprise se ferait généralement par page web qui sera renseigné le plus souvent par le lien de la commande. Se faisant, l’entreprise se chargera de la commande. Une autre corde à l’arc de l’entreprise serait aussi de trouver les articles selon demande de ses clients. ex: un client souhaite avoir un article, l’entreprise se charge de le lui trouver plusieurs, le client choisira ensuite selon conseil de notre part.

    Vu la réticence des gens de l’île à commander sur internet et le prix exorbitant dû à l’insularité de l’île, le but serait de pouvoir faire profiter aux gens de l’île des prix attractifs (comparé à ceux locaux) tout en prenant une marge sur leurs commandes.

    Contraintes:
    Comme ces clients serait réticents à tout payement en ligne, comment pouvoir recevoir leur argent avant la commande? => venir au local? transfert bancaire?autre?

    Je me retourne ainsi vers vous pour différents avis et conseils. Sur la faisabilité… logistique…

    Je vous remercie.

    1. Bonjour Bertrand,

      Merci pour votre commentaire :)
      Pour vous répondre, c’est effectivement le chat qui se mord la queue. Je suis conscient que beaucoup de personnes sont indisposées à commander sur internet. Hormis le problème du paiement, je ne suis pas convaincu que vous puissiez disposer d’un nombre suffisant de clients pour que votre entreprise soit viable (à moins que d’autres services soient proposés en parallèle).

      Bonne continuation en tout cas.
      Alex

  28. Bonjour

    Merci cet article est très bien écrit.

    Je voulais avoir un peu tous votre avis je me lance dans une société qui va proposer en location aux plagistes prives des casiers ( dans le modèle coffre fort) pour les mettre a la disponibilités de leurs clients

    Mais quelle aventure car c’est un milieu pleins de décrets.
    Malgré une attente des consommateurs finaux dur dur de convaincre les plagistes

    Bref si vous avez des avis n’hésitez pas

    Merci a tous

    1. Bonjour Marine,

      Dur de vous donner des conseils précis étant donné que je ne connais pas le secteur. Si les consommateurs le demande, il faut arriver à proposer une offre qui puisse convaincre les plagistes.
      Bonne continuation
      Alex

  29. Bonsoir,
    Je viens de lire votre article et je le trouve très motivant.
    J’avais envie de créer mon entreprise depuis un petit moment, mais mon entourage me décourage tout le temps.
    Je veux faire de l’aide a la gestion comptable pour les tpe et les pme.
    Mais en faisant des recherches sur internet j’ai pu constater que je pourrais être en concurrence avec l’ordre des experts comptables ce qui est illégal.
    Avez vous déjà entendu parler de cela? Parce que je ne sais si c’est vrai ou pas?
    Merci par avance

    1. Bonjour Samira,

      Merci pour votre commentaire. Je ne peux vous dire quoi faire, vous seule devez savoir ce qui est bon pour vous.
      D’après ce que vous me dites, je trouve que cela se rapproche du travail d’une assistante. Je ne pense donc pas que cela soit illégal.
      A vérifier donc.
      Bonne continuation
      Alex

  30. Merci alex de m’avoir répondu. Et ce blog ma beaucoup motivé j’ai pris rendez vous avec la chambre des métiers poir voir si l’activité que je veux faire et légal ou pas.
    Cordialement

  31. Salut Alexandre,

    excellent ton article, et je me permettrais d’ajouter une autre idee eventuellement, ca serait de prendre un concept et d’essayer de le conjuguer avec une specificité differente de celles qui sont connu.
    Exemple : on a tous connu le drive d’un celebre fast-food durant les années 80 et meme auparavant, et ben ce n’est qu’aux alentours des 2010 que les chaines de centres commerciaux s’y sont mises. Donc on peut essayer de conjuguer le drive avec une boulangerie, ou tout autre idee qui pourrait fleurir dans nos tetes.
    Bonne continuation à tous.

    1. Bonjour Rym,
      Oui effectivement, ce sont des choses à creuser. Il y a quelques années, il y avait un drive « boulangerie » pas très loin de chez moi, je ne sais pas s’il est toujours là. Par contre ce dont je suis sûr, c’est qu’il existe un drive « pharmacie ». J’y vais quasiment à chaque fois que j’ai besoin de médicaments, c’est tellement pratique.

      Bonne continuation et bonne année :)
      Alex

  32. Félicitations pour votre article, très bien écrit ! Nous nous sommes lancés en 2011 avec l’équivalent 500 euros et aujourd’hui nous réalisons un CA a 5 chiffres, grâce a un travail acharné, un service client rapide et compétent et surtout une motivation et une joie de vivre idem qu’au premier jour ! Je me réjouis de vous lire prochainement et vous envoie mes meilleures salutations de Suisse !

  33. Bonjour,

    Je suis plus ou moins d’accord avec l’article.

    Je pense réellement que d’avoir une bonne idée est largement prépondérant devant l’exécution.
    Si on regarde les plus grands… le point commun c’est l’idée de base: leboncoin, facebook, google…
    Tu parles de Google et de leur concurrent quand ils se sont lancés mais ils ont eu une idée de génie avec leur algorithme et ça, les autres ne l’avaient pas!
    Même chose chose pour Facebook: ajouter des amis dans sa base de donnée …
    Bref, je pourrais citer beaucoup d’exemple.
    Je suis actuellement ingénieur et cela fait maintenant 1 an que je cherche une bonne idée mais sans résultats …
    Merci tout de même pour l’article :)

    1. Bonjour Thibaut,
      Comme je l’ai indiqué dans le tableau, certains entrepreneurs s’en sortent mieux avec une idée basique (ex: Meetic : créer un site de rencontre) qu’avec une idée extraordinaire tout simplement parce qu’ils ont bien exécuté (aussi parce que l’opportunité qu’ils ont soulevée s’est avérée réelle).
      Quand on regarde vraiment les sites que vous citez, leurs idées ne sont pas vraiment des idées de génie. C’est parce qu’il y a eu une exécution du tonnerre que cela a pu donner quelque chose.
      Yahoo existait avant Google, MySpace avant Facebook, Ebay avant LeBonCoin, etc.
      Moi aussi j’ai beaucoup d’exemples ;)

      Je vous recommande de regarder les vidéos de TheFamily, vous pourrez apprendre pas mal de choses.
      Bonne continuation
      Alex

      1. Google ont été les premiers à créer un algorithme permettant de retrouver des pages web via l’url et non sur les pages. CA c’est une idée de génie.

        Leboncoin est simple, gratuit et permet de déposer des annonces comme l’était l’ancien temps dans le journal. Il fallait déjà l’avoir l’idée! Ebay étant payant, lourd, et faisait des enchères !

        MySpace exisant avant Facebook mais si tu as déjà regardé le film « the social network » il l’explique très bien dedans (ou même sur wiki ou autres). MySpace n’utilisait pas cette politique de « j’accepte un ami » et CA c’était une idée de génie.

        Les idées de génies sont au même stade d’un gagnant du loto.

        Et pour l’instant, je reste persuader que pour créer une boite qui est à 90% sûr de fonctionner, il faut avoir une « bonne idée » voire une « très bonne idée ».

        Regarde le nombre de boite qui s’écrase après quelques mois ou années… et dedans je reste persuadé qu’il y avait pourtant de très bon hommes d’affaires !

        1. Re,
          Tu le dis toi même « Google ont été les premiers à créer », si créer n’est pas de l’execution je ne m’y connais pas ^^
          Ok, il fallait l’idée mais l’idée de base est souvent bien différente de ce qui est réalisé au final.

          Une idée c’est bien, mais ça n’écrit pas des lignes de code :)

          1. Le Facebook de 2004 se fait en une semaine (promis!)
            L’algo de Google de 1994 est aussi très simple.
            Ne parlons même pas du boncoin…

            L’idée c’est 90%. Désolé :-) je suis un dur à cuire.
            Et on sait bien que les meilleures idées sont les plus simples!

  34. Merci Alex! Trés sympa la vidéo à la fin…cela personnalise le message au dessus et donne un côté humain, ce qui, sur internet n’est pas fréquent quand on lit un article. Quant à l’article, je l’ai trouvé interessant et je le relirais. Cela m’a aidée à voir les choses plus simplement puisque je tournais en rond pour trouver « l’idée géniale ». Merci :D

  35. Bonjour,
    J’ai vraiment apprécié votre article dans lequel je me suis retrouvé un peu, c-à-d beaucoup d’idées (encore maintenant) mais la peur de la/les mettre en pratique.
    J’en connais qui ont réussi avec des idées de Business simple et malgré tout je garde la peur de me lancer car je gagne déjà bien ma vie dans l’IT (consultant).
    Je vais créer un club d’entraide pour aider les gens comme moi qui ont peur ;-)

  36. Génial, ton article est génial !!!!
    J’adore les références que tu prends et je suis d’accord avec toi une idée ne vaux rien sans exécution.
    Ton article m’a appris beaucoup je vais sortir mes idées d’la tête et les mettre à exécution ahah !
    Merci

  37. bonjour
    merci pour les explications.
    aujourd’hui je travaille comme technicien dans la métallurgie et j’en ai marre.
    j’aimerai avoir mon truc a moi, ce qui m’énerve c’est que je sais que je suis bosseur, je suis prêt a faire des heures pour quelque chose qui m’appartient mais j’ai pas justement l’idée et de plus je ne peux me permettre de ne pas toucher de salaire car j’ai une famille et une maison à payer comme beaucoup je pense.
    merci de m’éclairer si il existe des aides.

    1. Bonjour,
      Je ne suis pas au courant des aides qui sont accordées mais au dela de l’idée, je pense qu’il faut que vous cherchiez une bonne opportunité. Tout le monde, selon son vécu peut trouver des opportunités dans les domaines qui les concernent.
      Bonne continuation
      Alex

  38. Bonjour Alex,
    J’aimerais présenter ton article à un groupe d’amis si tu ne trouves pas d’inconvénient.
    Je le trouve super intéressant et très motivateur.

  39. salut Alex,

    C’ est bien ce que tu dit, mais voilà j’ai un gros problème. j’ai une idée (l’associations de deux Eléments existant) pour en faire qu’un, 1) il faut faire le dessin et le protéger (je ne sais pas utiliser le dessin sur l’ordinateur, 2) il faut le protéger à l’inpi (je ne sais pas) ce n’est pas facile et compliquer, 3) il faut le commercialiser (?) 4) et pour tous ça il faut de l’argent (je n’en n’ai pas et les banque ne prête pas facilement) merci de m’aider, afin de mettre en place cette idée qui me tien quand même à cœur. A plus et bonne continuation.

    1. Salut,
      Je ne sais pas quelle est ton idée mais dans la majorité des cas, il vaut mieux lancer ce que tu veux faire auprès de tes clients potentiels afin d’être certain que c’est utile.
      Bonne continuation
      Alex

  40. Salut Alexandre
    c’est une très bonne page avec une exécution génial je te félicite .

    je conseil fortement d’étudier le marché, car on a beau avoir la meilleure idée du monde, si le marché n’est pas prêt à l’accueillir c’est une idée perdante, Il faut analyser comment entrer sur le marché quitte à faire un test du produit ou du service .

    mercii encore

  41. Bonsoir Alex,

    Je trouve que vos commentaires sont justes, claires et précises. En fait, j’ai une idee d’affaire depuis plus de 2 ans, j’arrive pas toujours a me lancer. Vos conseils ont ete pertinents et je vais prendre la resolution de monter mon business, je pense que le moment est finalement venu. Vraiment merci!

    Mitchell / Haiti

  42. Bonsoir Alexandre,

    Puis je me permettre de diffuser votre article sur le site de notre association qui a justement pour but d aider les personnes a créer leurs entreprises ?

    Cordialement,
    Christian.

  43. C’est un excellent article.
    j’ai l’idée de mon projet et déjà j’ai commencer mais mes problèmes c’est le marché et les clients.

  44. Il y a ici une réflexion, de la philosophie, de la recherche, une vision. Il y a longtemps que je n’ai lu quelque chose d’aussi sincère et vrai.

    Je vais au lit l’âme ragaillardi.

  45. je voulais te féliciter, encore un excellent article.
    Mais comment rendre réel son idée d’entreprise, parce que j’ai une idée bien étudiée de A – Z . Les moyens financés et matériels me fond défaut.

  46. Super l’article j’ai tiré pas mal d’information comme tu le conseil pas forcément besoin d’avoir une idée super unique mais ont peut aussi importer les concepts.

    Il faut corriger (Étant étudiant, je recherchais un idée de business géniale. ).

  47. Sans exécution, une idée ne vaut rien, on est bien d’accord.
    D’un autre côté, être un bon entrepreneur demande des qualités totalement différentes de celles d’un bon inventeur.
    Et pour celui qui veut démarrer un projet, autant en avoir une géniale qu’une basique.
    Je serais bien prétentieux de dire que les miennes sont meilleures que les autres mais il y a-t-il un endroit où on peut proposer des idées (protégées par des enveloppes Soleau ou similaires) à des entrepreneurs?

    1. Bonjour Michel,
      Je pense que dans votre cas, le mieux à faire est de convaincre quelqu’un de vous suivre dans votre aventure. Après, il faut que vous apportiez beaucoup plus que l’idée car même si elle est ingénieuse, cela ne vaut pas grand chose à côté de son exécution.

      Bonne continuation
      Alex

      1. Merci Alex pour ta réponse.
        C’est justement ce que je ne sais pas: comment trouver quelqu’un?
        N’y a-t-il pas un endroit sérieux où on peut proposer des idées de start-up à des jeunes diplômés? A eux alors à choisir celle qui leur paraît géniale…

        1. Bonjour Michel,

          Hélas, il n’y a pas de recette magique. Vous pouvez par exemple vous rendre à des évènements startups etc. Je ne sais pas où vous habitez mais il devrait en avoir régulièrement dans toutes les grandes villes.

          Bonne continuation
          Alex

  48. Actuellement développeur web je suis en train de penser à la reconversion professionnelle avec l’idée de monter ma boite dès que je me serai formée.
    Autant dire que j’en suis vraiment au tout début d’un grand changement, mais cela doit faire 1 an que l’envie m’a pris de devenir auto entrepreneur, et elle ne s’en va pas, au contraire !
    J’ai déjà un projet en tête qui touche un concept déjà existant. Seulement je suis en train de bloquer sur « comment trouver l’idée parfaite ? », « et si je me plantais ? »
    Je cherche aussi à savoir si je me pose les bonnes questions.
    Merci pour cet article où j’ai donc pu apprendre comment trouver des idées, j’ai pris conscience qu’elle n’est pas forcément parfait dès le départ et qu’lle a le droit d’évoluer en fonction de la mise en pratique, j’ai été heureuse d’apprendre que ça peut marcher si on reprend un concept existant en voulant l’améliorer ! Les exemples donnés sont très parlants et encourageants.
    Voilà, je n’ai pas encore lu les commentaires mais je ne tarde pas à m’y mettre ! en les survolant ils ont l’air tout aussi intéressants que l’article.
    Merci pour tout

    1. Bonjour Mélissa,

      Une fois que tu as ton idée et surtout ta cible, tu dois vérifier que cette cible soit accessible (forum, club, association, rotary) et ensuite tu prépares une page de capture en exposant ton idée générale en demandant au visiteur de ta page de laisser leur email si ils sont intéressés de l’ouverture. Déjà avec cela, tu vas voir si des gens s’intéressent ou non à ton idée et tu auras donc une liste de prospects potentiels.

      Si c’est le cas, tu leur envoie un sondage pour adapter ton service ou produit.

      Amicalement
      Patrick

    2. Bonjour Mélissa,
      Peux-tu programmer un jeu de société sous forme d’app à faire tourner sur un smartphone?
      Il se joue à deux, ça pourrait être un contre la machine. Il fait intervenir le raisonnement et l’anticipation. Pour le moment, j’y joue avec des jetons et quand je commence, il n’y a plus moyen de s’arrêter. Les règles sont simples.

  49. Bonjour,
    J’ai lu, cela m’a aidé à comprendre ce dont à ce que je n’avais jamais pensé, c’est simple et efficace il suffit juste de lire pour comprendre que nous le savons tous, mais que nous ne savons pas l’exprimer.
    Merci d’avoir éclairé ma lanterne. :)

  50. Bonjour Alexandre
    Merci, votre article m’a appris un plus. Je suis effectivement entrain de réfléchir à une idée qui va me permettre de me lancer sur internet.

    Bravo, pour votre merveilleux article.
    Mélodie

  51. Bonjour Alexandre, je suis une entrepreneuse :D et je crois qu’effectivement on doit se poser beaucoup de questions avant de se lancer… Pour répondre à toutes ces questions, ils ne faut pas hésiter à demander à notre entourage, à se renseigner… ce n’est pas facile de se rendre compte de ce qui ne va pas parfois…

  52. J’ai été très impressionné par ce discours sur la création d’entreprise. Cependant, j’ai une idée mais le manque de collaborateurs me fait défaut. Comment être en contact avec une équipe de jeunes dynamiques et créer quelque chose de nouveau ensemble?

    1. Bonjour Marien,
      Il n’y a pas de solution miracle mais commencez déjà par vous rendre aux endroits qu’ils ont l’habitude de fréquenter :)

      Bonne continuation
      Alex

  53. Bravo grâce à votre article, j’ai fouillé ma mémoire et n’ai pas mis longtemps à trouver ce qui serait intelligent d’améliorer suite à mes propres déboires !
    Suffisait d’y penser, maintenant…au boulot !
    Merci Alexandre

  54. merci énormément pour cette article. pour moi le contenu est plein de chose aux quelles je n’aurais pas penser et en plus j’ai apprécier l’illustration. merci encore et félicitation.

  55. Bonjour Alexandre,

    Votre article est génial, et ça m’a permis de voir que la meilleur idée je cherchais pendant tant d’année plus de dix ans même je peux dire était ou bout du mon nez.
    Je discute tout le temps avec des amis, et toujours on se partage des idées soi disant génial. Je viens tout juste il y’a un quart d’heure de discuter sur des projets, et en conclusion je leur ai dis que nous faisons trop de théorie et jamais de pratique.
    Je suis alors venu dans le moteur de recherche de google et j’ai tapé dans la barre « je désir d’entreprendre je ne sais pas quoi faire » ceci qui m’a conduit dans cette page. Et je crois que j’ai les 99% des réponses à ma question, le 1% c’est d’aller choisir dans la listes de mes idées que je qualifié banales et reprendre les 99% pour me lancer.
    Merci Alex

  56. Très heureuse de vous avoir lu. Cela nous donne une motivation d’enfer pour se lancer dans ce merveilleux voyage.
    Je pense que vous avez oublié le plus important dans votre article.
    Tout le monde a l’envie de voyager, mais comment faire pour acheter un billet d’avion si nous n’avons pas de moyen?
    Essayer de nous élucider sur le comment exécuter une idée sans argent. Sachant que nous vivons en Afrique et qu’il n’existe pas de structure qui prête aux demandeurs d’emploi. Comment faire dans ce cas?

  57. Bonjour,

    votre article est super, ça a reboosté ma motivation, je vais suivre vos conseils.

    Je m’étais lancé dans la vente de roulettes de portes de douche, que je vendais uniquement sur EBay, hélas aujourd’hui ce site est envahit par les Chinois, impossible à concurrencer. Je viens donc de créer mon site (il y 2 semaines), je verrai bien.
    Je voudrais vendre des choses évidemment très demandées mais de petite taille (frais de transport). Je réfléchi aussi à la création d’un site d’annonces.

    A bientôt,

  58. Merci a toi , je vais bientot voyager en chine , j’ai 59 an et je trouverais une idee et te serais reconaissant. Cordialement
    Metci encore piur tes conseilles.

  59. je vraiment aimer lire votre articles. sa ma donner plus de courage sur mon projet.j’aurais besoin de votre conseil pour aller de l’avant. merci

  60. Salut Alexandre,
    J’ai trouvé ton article très intéressant, c’est une façon simple d’expliquer la démarche pour trouver une idée de business et cela encourage à l’entrepreneuriat.
    Etant étudiant je cherche encore ma voie, ton article m’a permis déjà de moins appréhender l’entrepreneuriat dans le sens où tes conseils et tes exemples sont justes pleins de bon sens.
    Bonne continuation et au plaisir.

  61. Merci pour cet article . Je pense que vous n’avez pas perdu du temps pour l’écrire mais avez plutôt aidé des personnes comme moi à comprendre beaucoup de choses.

    Bravo !

  62. je suis satisfait de ton article cela me rassure encore sur la compréhension des choses du monde de entrepreneuriat j’attende de faire chemin avec vous jusqu’à ce je réussisse mon affaire.c’est que chez en Afrique l’opportunité existe mais un véritable problème de finance se pose.sinon l’article excellent et encouragent

  63. Bonjour,
    Je partage pleinement votre avis. A 100%
    Cependant il me semble que vous êtes passé un peu vite sur la concrétisation des IDEES. Une idée nouvelle ce n’est rien et cela n’a aucune valeur en soi par contre elle prend de la valeur au fil du travail qui précède sa concrétisation. C’est le travail de R&D. et donne de la valeur non pas à l’idée mais au projet.
    A mon sens il manque un tableau dans votre système d’évaluation. On ne passe pas de l’idée à la réalisation sans étape intermédiaire. Cela va de l’Idée, du concept, à la faisabilité, au projet d’entreprise jusqu’au bisness plan…Pour être complet dans votre système d’évaluation il me semble qu’il manque quelque chose.
    Ce quelque chose est important à mes yeux car c’est ce qui permettrait le transfert d’idées développé par des spécialistes ( c’est mon cas) vers des entrepreneurs qui sont d’une race très différente. Pour moi, le grand problème faisant que si peu d’entreprises réussissent vient de ce que les projets sont conçus par gens qui ont le mérite de leur enthousiasme et de leur volonté de réussir mais n’ont pas eu pour si peu la compétence d’initiation et dévaluation de leur projet
    Vous le remarquerez il n’existe aucun site d’offre de projet abouti.
    C’est sans doute une question de culture. Un entrepreneur veut développer SON projet, celui qu’il a conçu lui même, pas celui lui venant d’un spécialiste capable de développer une idée mais pas obligatoirement de la concrétiser.
    Si je devais formuler un souhait ce serait que des gens comme vous fassent passer l’idée que la conception est un métier et qu’il n’y a aucune honte à développer un projet conçu par autre.
    Avec toutes mes félicitation pour votre excellent article et restant a votre disposition pour échange s’il faut sur le sujet
    Cordialement R.R

  64. Très bon article, qui donne des principes que j’apprécie tout particulièrement : « Ce n’est pas l’idée qui fait l’entreprise, c’est la personne » ! Merci beaucoup pour cet article

  65. Merci Alexandre pour ce article, qui m’a permis de comprendre beaucoup de choses. en réalité, je faisais parti de ceux qui se demande toujours comment avoir une idée d’entreprise, a présent je me poserai plus tant de question, je passerai plutôt à l’action

  66. votre idée sur la création d entreprise est la meilleur que j ai jamais lu je tiens a vous remercier et de vous dire que je suis très content de tomber la dessus . je suis maliens étudiant au Maroc a la faculté d économie de Marrakech en première année et je tiens que vous sachiez que je vais me référé de vos idée pour réalisez mon rêve d étudiant.
    MERCI

  67. Bonjour, je trouve cet article très intéressant. Moi je suis dans une situation ou je ne sais pas si je doit me lancez ou pas car je me pose plein de questions. Moi j’ai plus ou moins réussi dans ma vie avec la volonté de regarder vers l’avant et j’ai énormément bosser. Maintenant il faut que je puisse m’installer à mon compte, mais c’est pas évident car j’ai souvent pensé à l’avenir et l’avenir maintenant c’est? Il faut que je trouve le bon feeling pour la suite. Merci pour ton article

  68. Tres sympà ce petit texte !

    Alors je tiens à préciser que c est la première fois que je me donne la peine de répondre à quoi que ce soit .. Et oui , je suis comme beaucoup , nous tapons la moindre question sur le net et prenons ,tout simplement sans vraiment faire attention de qui est ce renseignement , cette superbe photo ou autre , simplement car on s en tape , on s en tape royalement et on en a meme le droit j ai envie de dire..
    J ai trouve ton texte génial , extrêmement pertinent et simple en même temps vu la logique .
    Je trouve ta vision super structuré
    Mais c est bien plus complexe que Ca ,
    c est d ailleurs à l image de ton texte pour moi
    Le principe de réussir est tellement vaste , avec une bonne communication dans le dialogue ou de la chance mais honnêtement le secret il N y en a pas ..
    Le travail , la passion , aimer ce que tu fais mènent plus rapidement au succès ou la réussite et Ca aissi c est une logique qui va mettre le plus de chance de ton côté
    Je pense qu il faut i croire et etre bosseur car tu peux tout avoir et en faire de la merde ou comme souvent, réussir avec le moteur extrêmement puissant de la rage de s en sortir ..
    Je crois qu en 3 choses
    – qu une chose en amène une autre , mais pour Ca , il faut se sortir les doigts du cul et s investir pour de bon
    -la remise en question
    -la sincérité
    De nos jours c est deja pas mal :)

    J avais envie de monter des magasins en ligne pour toutes les bonnes raisons du monde , surtout pour la part de risque en moins ,j ai vite réalisé que c était une idée moyenne mais que j ai les moyens de le faire bien!
    Du coup je me suis amusé tu penses bien à me situer sur la petite grille du bonheur à Mr silver et la …
    J ai compris que j avais juste envie de parler pendant ma mise à jour de call of duty sur ma ps4 de branleur !
    Elle est terminée !

  69. Merci pour cet excellent article qui cet article désacralise bien le mythe de l’Idée!
    De la part d’une Wantrepreneur en panne d’inspiration.

  70. Ma femme tire la couverture polaire basique pour avoir plus chaud dans le salon devant la tv idée nouveau concept créer cette même couverture polaire mais électrique et donc chauffante avec régulateur de température 😋😋 merci pour les conseils je vais concrétiser pour passer la barre du 0 ……..vince

  71. Bonjour, Alexandre

    Je ne sais pas si tu animes toujours cette page. Mais je te félicite pour ces conseils très pragmatiques comme je les aime. Toutefois, tu n’as pas développé un aspect sur lequel je veux que tu dises plus: tu dis que le fait de ne pas partager une idée de peur qu’on nous la vole est une erreur. Pourquoi? Et pourtant on vole bien les idées des gens. Comment donc faire?

    Merci pour tes informations

  72. J’ai beaucoup apprécié cet article. Il m’a permis de savoir un peu mieux quelle direction prendre pour choisir une idée (vu le bazar qu’il y a dans ma tête, il me fallait ça! ). Par contre, ça va me prendre un peu plus de temps pour choisir quelque chose et vraiment m’y appliquer. :’)
    Merci pour les conseils.

  73. Bonjour Alexandre,
    excellent travail pour votre blog, je voulais souligner si tu me le permet qu’internet n’est pas aussi vieillot et ce sont les articles comme le votre qui contribue à l’enrichir, le web est une poubelle où l’on jette des idées que les autres recycle, il suffit juste de bien fouiller et de s’armer de patience.

    Très bon article en tout cas

  74. Merci pour cet article, c’est très pertinent…
    J’ai beaucoup d’idées…. qui rejoignent tout à fait ce que vous dites (amélioration du quotidien, de concepts déjà en place). Mais le tout est effectivement de se lancer….
    Je vais donc cogiter à tout cela :-)
    Sylvie

  75. Bonjour Alexandre,
    Moi je suis un étudiant en 2 e année de Master en Intelligence artificielle. Cela fait presque six mois que je réfléchie à comment faire pour être indépendant dans le monde professionnel mais je suis toujours là avec des idées et des idées. J’ai lu bien pas mal d’articles, mais le tien m’a vraiment ouvert les yeux.
    Grandement merci et bonne continuation.

  76. Salut Alexandre, vraiment merci pour cet article. j’ai vraiment apprécié le concept de l’idée à savoir  »une opportunité ».
    j’ai eu comme une ouverture d’écluses dans ma  »matière grise » à la conception d’une idée géniale!
    Merci encore, et bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire ensuite:

Êtes-vous un mort-vivant ? Faîtes le test en lisant cet article

Êtes-vous un mort-vivant ? Faîtes le test en lisant cet article