Comment ne pas être pris pour un charlatan du web

Comment ne pas être pris pour un charlatan du web

Aujourd’hui je tiens à réfléchir avec vous sur la vision que le public peut avoir de nos projets.

Quand on se balade sur le web, on voit pas mal de gens faire tout et n’importe quoi pour “réussir”.

Parfois des projets magnifiques sont créés mais on trouve aussi des choses moins glorieuses.

Pour parler de mon secteur, la formation en ligne, on peut vraiment tomber sur des charlatans qui essaient de vous refourguer des formations bidons sur comment devenir riche, comment maigrir, etc.

Vous allez me dire que je suis dans le jugement et vous aurez raison.

Certains sont prêts à tout pour vous convaincre de dégainer votre carte bancaire. Quitte à ce que cela mette les gens sur la paille.

Le niveau zéro de l’éthique quoi.

Le problème lorsque l’on vend en ligne est qu’il faut bien convaincre.

Sauf qu’il ne faut pas être amalgamé à tous ces charlots !

Voici quelques pistes pour vous aider à ne pas être pris pour quelqu’un du côté obscur :

  • Travaillez votre réputation en ligne (Facebook, Twitter, Youtube, etc) : La plupart des charlatans ne perdent pas de temps avec ça ;
  • Adoptez un bon design : Idem, les charlatans se foutent du design de leur site ;
  • Ne faites pas des promesses irréalistes : Mieux vaut sous-promettre et sur-délivrer que le contraire.

Pour vous assurez que vous êtes sur la bonne voie, vous pouvez aussi faire le test du “Qu’en diraient mes parents ?”.

Comment ça marche ?

C’est très simple, imaginez ce que penseraient vos parents de votre projet. Si la réponse est : “Je suis fier de toi mon fils/ma fille”, foncez !

Dans le cas contraire, il y a des chances pour que vous deviez vous remettre en question.

Vous pouvez aussi le tourner à l’envers avec le test du “Qu’en diraient mes enfants ?”.

À mon sens, cela permet de ne pas s’égarer dans ses projets et de rester honnête.

Allez, je vous laisse réfléchir à tout ça et je vous dis à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire ensuite:

J'ai perdu toutes mes bonnes habitudes...

J'ai perdu toutes mes bonnes habitudes...