3 moyens d’avoir plus d’abonnés sur les réseaux sociaux

3 moyens d’avoir plus d’abonnés sur les réseaux sociaux

Note : Cet article est une adaptation de cette vidéo sur YouTube.

Salut internet, c’est Alex, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui on va parler d’un sujet qui intéresse pas mal de monde :

Comment avoir plus d’abonnés à ses réseaux sociaux ? (Twitter, Facebook, YouTube, Instagram, LinkedIn, etc.)

On ne sait pas trop pourquoi, mais tout le monde veut plus d’abonnés. L’idée aujourd’hui, c’est de vous donner trois pistes pour avoir plus d’abonnés. Ça ne va pas être trois stratégies, dans le sens trois tactiques, on va essayer de passer vraiment un niveau au-dessus, c’est-à-dire des stratégies plus globales qui vont vous faire réfléchir, pour ensuite trouver des stratégies concrètes pour faire augmenter ce nombre d’abonnés.

Donc, on commence tout de suite avec la première stratégie qui est tout simplement…

Tricher

Eh oui. Bon ce n’est pas quelque chose que je vous recommande, mais c’est quelque chose qui existe, et quelque chose qu’on voit assez souvent. Les gens ne s’en vantent pas, mais il y en a pas mal qui font ça, des petits filous qui trouvent des petites tactiques comme ça pour acheter des abonnés, des vues sur YouTube, sur internet.

C’est la première chose qui est possible de faire. Encore une fois je ne vous la recommande pas, parce que tout simplement, vous ne risquez pas d’aller bien loin si vous commencez par resquiller des trucs alors qu’au final, les réseaux sociaux, c’est quand même quelque chose où on cherche à mettre en valeur de l’humain.

Donc si vous commencez un petit peu à filouter, ben franchement ça ne sent pas bon pour la suite.

Après ok, vous aurez des abonnés. Mais est-ce que vous aurez de l’engagement ?

Bah ça, vous n’aurez rien du tout, vu que ça sera des abonnés achetés, donc des faux comptes. Il n’y aura aucun engagement derrière. Donc les algorithmes, sur les différentes plateformes, ne vous mettront pas en avant.

Donc au final, ça ne sert à rien de vouloir faire la grenouille qui est aussi grosse que le bœuf. Il vaut mieux monter petit à petit les échelons, et on va voir comment faire avec les deux autres stratégies.

Voyons tout de suite la deuxième stratégie qui est tout simplement de…

Créer de la valeur et devenir quelqu’un

C’est vraiment ça que vous devez retenir : vous devez devenir quelqu’un sur les réseaux sociaux.

Et pour ça il n’y a pas de secret, il faut publier du contenu pendant longtemps. Ça peut mettre des mois, voire même des années, avant que vous ayez une communauté qui commence à être significative.

Par exemple, pour WPMarmite, j’ai lancé le blog en 2011, ça commence à faire. Au moment d’écrire ces lignes, on est en 2020, donc ça va bientôt faire dix ans que je suis dessus.

Et aujourd’hui, en termes de statistiques, j’ai environ 17 000 abonnés sur Facebook, 6 000 sur Twitter, on approche des 50 000 sur YouTube, 3000 sur Instagram.

Ce sont des chiffres qui peuvent paraître important pour certains, surtout si vous démarrez, mais ça reste quand même assez faible, en tout cas par rapport à d’autres créateurs.

Après, c’est tout-à-fait normal aussi, parce que je suis dans une niche. Je ne vais pas pouvoir avoir des millions d’abonnés, ça je le sais très bien. Faut faire ce qu’on peut dans sa niche. Si vous êtes, par exemple, dans l’élevage de chiens, vous n’allez pas pouvoir avoir des millions d’abonnés. Il faut bien prendre ça aussi en considération.

Mais bon, ce que je disais c’est qu’il faut créer de la valeur. Ça peut être créer des articles, des vidéos, des publications sur ces réseaux régulièrement, pour pouvoir vous faire remarquer, et petit à petit, profiter du bouche à oreille, faire en sorte que des gens s’abonnent, et construire tout simplement votre communauté.

Et là vous avez peut-être me dire “Alex tu ne m’apprends rien, merci je suis au courant”.

Ce qu’il faut faire aussi, c’est nouer des relations. C’est-à-dire parler avec les gens. Par exemple sur Twitter, vous allez répondre à des questions que les gens se posent en suivant par exemple des hashtags, et en répondant aux questions, en y répondant le mieux possible, pour vraiment aider les gens, avoir vraiment à cœur de les aider.

Même chose sur Instagram ou sur YouTube. Vous pouvez regarder les chaînes YouTube qui sont assez influentes dans votre secteur, et répondre en commentaires aux gens qui se posent des questions. Grâce à ça, vous allez vous faire remarquer, et peut-être que vous allez réussir à rapatrier des gens sur votre propre chaîne YouTube ou vos propres réseaux.

Nouez aussi des relations avec les personnes qui vous ont fait confiance dès le début. Quand vous avez 10, 15, 20, ou peut-être même 100 abonnés, et bien entre guillemets il ne faut pas se “foutre de leur gueule”. Ils ont pris du temps pour s’abonner à vous parce qu’ils trouvent que vos publications, vos contenus ont de la valeur, donc essayez de mieux les comprendre, de savoir qui ils sont et de répondre à leurs interrogations.

Nouer ces relations permettra de montrer que vous faites corps avec votre communauté, et que vous ne cherchez pas juste à avoir un nombre d’abonnés important. Parce que si vous avez 1000, 10 000, 100 000 abonnés, et bien les 10-15 premiers qui vous ont fait confiance, ce sont les vrais, ce sont les meilleurs, ceux qui vous ont trouvé au tout départ, ceux qui vous ont accompagnés. Donc ne les oubliez jamais ceux-là.

Donc si on revient à la stratégie dont je parlais tout à l’heure, qui est de répondre aux gens par rapport à un hashtag, vous pouvez vous donner un objectif, par exemple de répondre à 50 ou même 90 personnes par jour, et comme ça, ça va vous aider à construire quelque chose, à faire en sorte que votre nom sera reconnu.

C’est ce que Gary Vaynerchuk appelle la 1.80$ strategy. En anglais, on dit qu’on donne son “2 cents” pour dire qu’on donne son avis. Quand on le fait avec 90 personnes, ça donne 1.80$, d’où la 1.80$ strategy.

Donc on cherche à construire vraiment, à nouer des relations avec des personnes. Parce que imaginez que vous êtes sur un réseau social, vous posez une question sur Twitter. Par exemple on va parler de WordPress et de la création de sites : “Ah je suis bloqué sur mon site, j’arrive pas à faire ça“.

Vous avez une personne qui va vous dire : “Tu as ce problème, c’est sûrement lié à ça” et il vous donne vraiment tout un ensemble de causes et de comment résoudre cette situation là.

Si ça marche, vous allez vous souvenir de cette personne. Et si vous voyez qu’elle a un site sur WordPress et sur l’aide à la création de site, il y a des chances que vous vous abonniez et que vous regardiez un petit peu ce que fait cette personne.

Si on répète ça sur des dizaines et des dizaines et des dizaines de personnes, au bout d’un moment vous allez vous créer une communauté.

Un autre exemple que je pourrais donner aussi, c’est celui de Christopher Piton, que vous connaissez peut-être sur LinkedIn, qui a fait beaucoup de publications, donc une publication par jour pendant plusieurs mois. Au bout d’un an, il a su se créer une communauté, parce qu’il avait une façon d’aborder les choses, une façon d’aider les gens, et il y a vraiment eu un engouement autour de Christopher. Aujourd’hui il vient de sortir un bouquin si je me trompe pas, et il continue d’être toujours suivi, il propose du coaching, etc.

Il y a vraiment beaucoup de choses à faire si vous voulez vraiment apporter de la valeur aux gens. Pas juste publier des trucs pour publier des trucs pour qu’au final que ça ne serve pas à grand chose. Ce n’est pas du vent qu’il faut faire.

Donc publiez vraiment des choses qui apportent de la valeur à votre audience.

Passons maintenant à la troisième stratégie qui est …

Être quelqu’un

Qu’est ce que ça veut dire exactement ?

L’idée c’est d’être remarquable, dans tous les sens du terme. Par exemple, vous avez Xavier Niel, il est pas mal suivi sur les réseaux sociaux, mais il ne s’est pas amusé à faire ce qu’on a dit juste avant, non, le gars il a juste créé Free, et automatiquement, c’est un truc tellement énorme, que c’est quelqu’un à suivre dans ce secteur là.

Dans un autre registre, on à Mike Horn, l’explorateur. Il est aussi très suivi sur les réseaux sociaux, mais tout simplement parce qu’il est quelqu’un. C’est un mec qui a exploré des tas de trucs, il a fait le tour du monde sur l’équateur, il a fait les pôles, le Kilimandjaro, l’Everest, etc, donc c’est quelqu’un qui est intéressant à suivre.

Il est quelqu’un, il pèse dans le game si on veut. Et donc il va automatiquement avoir un certain nombre de personnes qui vont le suivre : les gens qui ont lu ses bouquins, les gens qui regardent ses vidéos sur YouTube, les gens qui regardent ses contenus.

Il y a aussi les gens qui le découvrent via des collaborations qu’il peut faire, il a fait des collaborations par exemple, avec le Grand JD, CyrilMP4 et Amixem.

Donc vous voyez, cette personne là, elle est quelqu’un, et ça va l’aider à obtenir une audience sur les différents réseaux sociaux.

Je pourrais vous donner un autre exemple, il y en a pas mal, Arnold Schwarzenegger, avec la carrière qu’il a eue, ben automatiquement, là, il est suivi par des millions et des millions de personnes.

Alors c’est sûr, vous allez me dire oui il était acteur mondialement connu, il est devenu politicien et gouverneur de Californie, il est connu par beaucoup de monde. Et ben oui, voilà, c’est normal. Il est quelqu’un, et c’est pour ça qu’il est suivi.

Et comme je le disais, ces personnes-là n’en sont pas arrivés là toutes seules. Elles étaient connues avant d’être sur les réseaux sociaux, et le fait de débarquer là dessus, et de publier du contenu bien entendu intéressant, et bien elles ont été suivies par des dizaines, des centaines, voire des millions de personnes.

Après ces personnes-là, c’est des gens qui ont été mis en avant dans les médias, dans la presse, qui sont des auteurs célèbres, des politiciens, des artistes, etc.

Donc cette stratégie, c’est vraiment d’être quelqu’un, d’exister par soi-même et d’être suffisamment intéressant pour que les gens décident de nous suivre sans qu’on ait à faire toute une stratégie de contenu, même si on peut combiner les deux, c’est pas interdit, mais leur aura, leur personnalité, leurs succès précédents, ont fait que, automatiquement, ils ont eu du succès sur les réseaux sociaux.

En bref…

Il y a donc deux stratégies – on va oublier la première, que je ne vous recommande pas – soit devenir quelqu’un en publiant du contenu de qualité régulièrement et se construire petit à petit en partant de zéro, soit on est déjà quelqu’un, et donc on peut aussi travailler sur sa carrière dans un premier temps et après débarquer sur les réseaux sociaux, pour faire en sorte que les gens nous suivent automatiquement parce qu’on est déjà connu.

Après, vous pouvez aussi combiner les deux, c’est-à-dire devenir quelqu’un, et après, une fois que vous serez devenu quelqu’un, automatiquement vous serez quelqu’un, donc vous allez attirer d’autant plus de personnes sur vos réseaux.

Mais au fond, on a pas parlé de la question la plus importante, qui est : pourquoi est-ce que vous voulez être suivi sur les réseaux sociaux ?

Vous pouvez faire ça pour la gloire, le prestige, l’ego, peut-être aussi pour partager votre expérience, partager vos connaissances, promouvoir des idées auxquelles vous croyez, pour lancer un mouvement, etc. C’est à vous de voir, et il n’y a pas de mauvaise réponse.

Vous pouvez très bien le faire par l’ego, mais, à mon sens, sur réseaux sociaux, vaut mieux partir d’une démarche qui est d’aller vers les autres, d’offrir quelque chose aux autres, plutôt que de vouloir rapatrier les choses vers soi. Après ça c’est mon point de vue, chacun est libre de voir les choses comme il le souhaite.

Une autre question aussi à se poser, c’est : à quel prix est-ce que vous allez vouloir développer votre communauté ? Parce que ça va vous demander des sacrifices et du temps.

Tout à l’heure on parlait de la 1.80$ strategy, c’est-à-dire d’envoyer un message ou de répondre à 90 personnes par jour, mais c’est pas en un mois que vous allez avoir une grosse communauté, donc il va falloir y passer des semaines, des mois, voire des années avant de développer quelque chose de significatif, de peser dans le game quoi. Et ça, tout le monde n’est pas forcément prêt à faire un tel sacrifice.

Et puis il y a peut-être aussi des limites que vous ne souhaitez pas franchir. Est-ce que vous irez jusqu’à partager votre vie privée, montrer vos enfants, montrer votre corps, ou devenir une sorte de panneau publicitaire pour des marques afin de devenir plus célèbre ou avoir plus d’argent ?

Vous devez savoir qui vous êtes, quelles sont vos limites, et vous y tenir. Après c’est à vous de voir, je ne suis pas là pour vous juger, je ne suis pas là pour donner des leçons, je tiens juste à vous faire réfléchir avec ces vidéos.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous êtes plutôt du genre à essayer de partir de zéro pour construire petit à petit une communauté grâce aux publications et aux relations que vous avez noué ? Ou au contraire, est-ce que vous allez vous focaliser sur votre carrière, essayer de construire quelque chose, et après capitaliser sur les réseaux sociaux ? Vous pouvez aussi très bien essayer de combiner les deux, il n’y a aucun souci.

Aussi j’aimerais savoir quels sont vos limites ? Est-ce qu’il y a des choses que vous avez décidé de ne pas faire pour être plus connu sur les réseaux sociaux ? Par exemple montrer votre vie privée, vos enfants votre corps, et ça serait tout à votre honneur de percer sans à faire ça.

Voilà, j’espère que je vous ai bien fait réfléchir. Dites-moi tout ça en commentaire !

Sur ce, je n’ai plus qu’une chose à vous dire : Donnez tout et ne lâchez rien.

Ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *