Retour sur le BlendWebMix du 1er et 2 octobre 2013

Retour sur le BlendWebMix du 1er et 2 octobre 2013

Le 1er et 2 octobre, j’ai pu participer au BlendWebMix, une conférence organisée par la cuisine du web à Lyon. Cet évènement à pour objectif de rassembler mais aussi de faire se mélanger les acteurs du web francophone (d’où le mot “blend”).

Pour faire court, c’était énorme. Guilhem Bertholet et son équipe ont su attirer de nombreux acteurs du web français (startups, investisseurs, designers, développeurs, marketeurs, dirigeants de PME, etc).

Ce genre d’évènement repose toujours sur deux axes : des conférences et des rencontres.

A travers cet article, je vais essayer de partager avec vous mon expérience de ce premier BlendWebMix.

Des conférences

Au cours de ces deux journées, j’ai assisté à 8 conférences. Comme je suis un garçon studieux, j’en ai profité pour prendre quelques notes. Ce qui va suivre en est une retranscription lisible (oui, j’écris assez mal).

Conférences du 1er jour

Le design émotionnel par Jacinthe Busson

Jacinthe est l’auteure du blog Ergophile et ancienne directrice artistique chez Deezer. Elle recommande un livre qui s’intitule Designing for Emotion : Aaron Walter

Si vous ne voulez pas perdre vos utilisateurs ou visiteurs, il faut donner à votre site les codes couleurs adéquats. Je vous invite à regarder l’exemple de GitHub dans la présentation de Jacinthe (à venir).

Il faut donner envie par l’image. Pour comprendre, jeter un oeil à Promovacances et AirBnb ;)

Pensez également à mettre de l’humour et à vous montrer (souriant de préférence) afin de montrer qu’il y a quelqu’un derrière votre site. J’avais déjà abordé le sujet dans cet article sur WP Themes Pro.

Vous pourrez retrouver la présentation de Jacinthe en cliquant ici.

Panel : Web et médias

Perrine Créquy, rédactrice en chef de La Tribune, a interrogé Éric Dupin (blogueur sur Presse Citron), Alexandre Malsch (CEO de Melty) et Valéry Gerfaud mec de M6 web) sur l’avenir du web et des médias.

Je ne connaissais pas Melty, leur réseau de site est assez impressionnant. Petite info croustillante : ils ont pu déterminer que la longueur optimale d’une vidéo en ligne est de 7min30 (pour les 18-30 ans). Avant c’est trop court, le contenu est interprété comme étant une sorte de bande annonce. Au delà, on perd des gens.

Comment recruter un développeur par Camille Roux

Si vous recherchez un développeur et que vous décidez de passer une annonce, attention à comment vous allez la rédiger. Si vous mettez en avant votre entreprise, vous l’aurez dans l’os !

Ce que les développeurs recherchent dans une annonce, ce sont :

  • Les technologies utilisées
  • L’équipe
  • L’ambiance
  • Et ensuite votre société

Vous pouvez poster des annonces sur HumanCoders, RemixJobs ou encore Open ClassRoom.

Si vous passez au stade de l’entretien, vérifiez si le candidat à l’habitude de faire de la veille. C’est très important. Cela vous montrera que la personne n’est pas fixée sur une technologie et qu’elle a l’habitude d’apprendre (et donc de s’améliorer constamment).

Par la suite, Camille a dispensé des conseils pour entretenir une bonne relation avec un développeur. Il faut miser sur l’authenticité, l’humanité, la considération et la technlogie.

Si vous cherchez un directeur technique (un CTO) pour votre startup, prouvez lui qu’il y a un marché et que vous savez de quoi vous parlez.

En tout cas, il faut insister sur le dialogue.

J’ai particulièrement bien aimé cette conférence car Camille nous a présenté les choses simplement et avec le sourire. C’était super sympa. Pour ceux que ça intéresse, voici les slides :

Ensuite nous avons enchainé avec…

Bootstrapper sa startup, bullshit ou clé pour réussir ? par Romain David

Romain a commencé par nous présenter le bootstrapping. C’est à dire l’art de lancer une startup sans avoir à lever de fonds. Certains ont tendance à dire qu’une startup qui ne lève pas n’est pas une vraie startup. La présentation de Romain nous a largement montré le contraire.

Que vous bootstrappiez ou non, voici 2 conseils à mettre en place :

  • Tous les trimestres, crachez-vous à la gueule ! Pour être moins vulgaire, prenez du temps pour dire tout ce qui ne va pas à vos partenaires, co-fondateurs, employés. Chacun d’entre eux doivent également en faire de même.
  • Toutes les semaines, faites un point sur l’avancement de votre projet.

La communication est un des points essentiels de la réussite d’une startup. Certaines ont explosées en vol car les choses n’étaient pas claires entre les différentes parties prenantes.

Speed demos

On pourrait presque placer les démos dans les pitchs de startups (un peu plus bas). On a pu y voir pas mal de choses, j’ai beaucoup apprécié Kolor. Une startup faisant de la photo et de la vidéo à 360 degrés.

Le moins que l’on puisse dire est qu’ils maitrisent. Allez jeter un oeil au site pour voir de quoi ils sont capables.

Diplomatic Cover propose de controler une présentation directement avec son smartphone à partir d’un simple lien ou Qrcode. C’est très fort.

Un autre projet proposait quant à lui de reprendre le principe de Google Maps pour afficher de larges images dans le domaine de la médecine. Les images issues d’un microscope peuvent être très volumineuses…

Le même genre de technologie a également été présenté pour afficher des objets en 3D par une autre démo. Malheureusement, je n’ai pas noté les noms de ces deux projets.

Conférences du 2eme jour

Lean Analytics : exploiter la donnée et le test pour améliorer sa performance digitale par Lionel Cherpin

Le lendemain nous avons attaqué par une conférence sur le lean analytics. Concrètement, je n’ai pas appris grand chose. L’intitulé mettais l’eau à la bouche mais ce n’a pas été le cas.

Je pensais que la présentation entrerait directement dans le vif du sujet pour donner des conseils concrets mais comme l’a fait remarqué Maxime Valette (le créateur du site Vie de Merde) :

J’ai toutefois relevé un bon conseil. Il ne faut pas être un obsédé par les tests. Si vous modifiez des éléments de votre site par pur bon sens (en vous basant sur votre expérience), pas besoin de test.

Une statistique intéressante : un internaute décide ou non s’il va rester sur un site en environ 6 secondes.

SCRUM : Il était une fois la vie d’un Product Owner par Romain Couturier

Cette conférence a continué dans l’esprit “lean” mais au niveau du “product owner” (le propriétaire du produit).

En tant que product owner (PO) vous travaillez avec un ou plusieurs développeurs mais aussi avec les utilisateurs et les autres parties prenantes.

Un product owner doit faire des rencontres avec les utilisateurs et leur demander des exemples de ce dont ils ont besoin. Sinon il risque de mener son équipe dans le mur, de perdre du temps et donc de l’argent.

Un PO propose à l’équipe et elle dispose. L’équipe doit être capable de faire ses propres choix et de définir ses propres objectifs. Le PO ne veut que des résultats.

Romain a partagé une méthode afin de prioriser les tâches et ainsi éviter que la gestion du projet soit un véritable calvaire.

Autre conseil : un PO doit aussi être capable d’éliminer des tâches inutiles.

Pour finir, voici 3 phrases que j’ai relévé au cours de cette conférence :

La simplicité, c’est l’art de minimiser la quantité de travail inutile.

Les contraintes vont stimuler votre créativité.

Un PO n’est pas un utilisateur. Il y a ceux qui produisent et ceux qui utilisent.

Romain Couturier a été le seul conférencier à demander des retours aux public. Pour cela, il nous a demandé de remplir un petit carton avec nos impressions et suggestions et de les déposer dans un sac à la sortie.

C’est ce que l’on appelle le lean en action :)

Cliquez ici pour voir la présentation en vidéo.

UX et Copywriting de Paulin Demethon

Pour améliorer votre site web, le fondateur de Drivy (un site de location de voitures entre particuliers) nous a donné les conseils suivants :

Ne pas parler comme une machine. Vérifiez que vous pourriez dire à quelqu’un ce qui est inscrit sur votre site.

Provoquez de l’empathie, mettez vous à la place de vos visiteurs.

N’utilisez plus le lorem ipsum, seul le vrai contenu peut vous permettre d’agencer votre il faut.

Paulin nous a aussi montré comment il a utilisé GitHub avec toute une équipe pour optimiser les textes d’un site.

La contrainte générateur d’UX performante par Jean-David Guyot

On reste dans l’ergonomie avec un des co-fondateurs de Capitaine Train, une startup qui vous permet de réserver des billets de train facilement (oui, vous avez bien lu).

Pour lui, un bon design correspond à une bonne expérience d’achat.

En lisant les livres de Christopher Alexander, il a pu se rendre compte que les contraintes d’un projet permettent d’un définir la forme (et donc le design). J’ai trouvé cette approche très intéressante étant donné qu’aucun des 3 co fondateurs de Capitaine Train n’est designer.

Attention toutefois à ne pas vous focaliser sur de mauvaises contraintes.

Open source et business par Sylvain Zimmer

Sylvain Zimmer nous a présenté ce qu’était l’open source et comment une entreprise pouvait en tirer profit. Il a notamment cité Red Hat, WordPress ou encore MySQL.

C’était sympa mais j’aurai aimé qu’il approfondisse un peu plus.

Pitchs de Startups

Plusieurs startups ont eu l’occasion de pitcher devant des

Startup contest 1

  • Moment : Organisation d’évènements
  • SkiWallet : Réservation de forfait de ski
  • Tilkee : Suivi de proposition commerciales
  • Dokker : Simplifier la démarche de recrutement des PME

Startup contest 2

Je n’ai malheureusement pas pu y assister.

Startup contest 3

  • Feeligo : Monétisation d’un réseau social
  • CadeauShaker : Offrez le choix du cadeau à vos proches
  • Reputation VIP : Maitriser sa réputation en ligne
  • Bunkr : Aide à la création de présentations

Startup Contest : Finale

 

3 startups ont été sélectionnée pour la finale lors de la plénière de clôture, les voici :

La startup gagnante a été Jellynote. Les fondateurs ont créé ce site afin d’aider ses visiteurs à apprendre à jouer d’un instrument. Je vous invite vivement à y jeter un oeil, ce site est impressionnant.

Apprenez à jour Skyfall d'Adele sur Jellynote

Voilà, c’est tout pour les conférences. J’aurai bien assisté à d’autres mais il fallait faire avec le planning.

Si jamais vous avez participé à d’autres conférences, partagez votre expérience dans les commentaires.

Des rencontres

Après tout ce que je viens d’écrire, autant vous dire que les conférences ont été riches. J’ai pu y découvrir de nombreuses startups et personnages.

À Blend, j’ai retrouvé mes compères Xavier Jaleran et Jonathan Buttigieg de GeekPress.

J’ai aussi eu l’occasion d’échanger avec Alex Delivet, Eric Dupin et Christelle Mozzati.

Pour finir sur les rencontres, spéciale dédicace à Olivier Combe qui m’a gentiment proposé de m’héberger pour cet évènement. C’est une véritable démonstration du pouvoir de Twitter.

Et du fun !

Guilhem et son équipe ont pensé à tout. Non seulement chaque participant a reçu une sacoche pour transporter ses affaires mais 100 d’entre nous avons participé à une “NerfParty”.

Autant vous dire qu’il n’y a pas eu de quartiers ! Voilà deux petits aperçus :

https://twitter.com/blendconference/status/385073018386784256/

Un autre grand bravo pour l’intendance, je ne pense que personne n’est mort de faim lors de cet évènement.

Pour finir, je vous propose une courte interview de Guilhem par Eric de Presse Citron.

Si vous avez participé à Blend, dites-moi de ce que vous en avez pensé en commentaire. Qu’avez-vous aimé, moins aimé. Enfin bref, partagez votre ressenti.

En tout cas, il y a de grandes chances que vous m’y croisiez l’année prochaine ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inbox Zero
À lire ensuite:

Le Guide en 2 Étapes pour ne Plus se Laisser Dominer par sa Boite Mail

Le Guide en 2 Étapes pour ne Plus se Laisser Dominer par sa Boite Mail